Comment assurer le bon fonctionnement d’un moteur de véhicule ?

Que ce soit pour le travail ou pour un loisir, il est important de s’assurer du bon fonctionnement d’un véhicule en tout temps. Malheureusement, cela ne va pas de soi. Utilisée ou laissée au repos, votre voiture s’use de différentes manières. Pour qu’elle roule sans problème lors de chaque utilisation et pour éviter les pannes inopinées ou sa dégradation prématurée, il vous faudra vous investir dans son entretien. Celui-ci commence notamment par son moteur, qui est un élément crucial pour votre voiture. Garant de la puissance du véhicule, ce dispositif complexe est également son élément le plus onéreux et difficile à réparer en cas de problème. D’où l’importance d’en prendre grand soin. Voici donc quelques règles à suivre qui vous aideront à rallonger sa durée de vie.

Effectuez régulièrement des contrôles

Qu’elle soit neuve ou non, un contrôle régulier du véhicule ainsi qu’une révision au moins une fois par an est le meilleur moyen de s’assurer que chaque élément reste en bon état et fonctionne correctement. N’hésitez donc pas à vous rendre chez un professionnel pour les réaliser, afin de ne négliger aucun point.

Réglez les problèmes dès qu’ils se présentent

Certaines pièces peuvent s’user plus rapidement que d’autres. Le défaut d’une pièce peut s’étendre à tout le moteur et entraîner des dommages conséquents, si vous tardez trop à prendre des mesures. Il ne faut donc pas hésiter à les remplacer dès que nécessaire. Cela vous évitera de mauvaises surprises, qui pourront par la suite engendrer de grosses dépenses en réparations. Pour limiter les dépenses lors d’une réparation, vous pouvez par exemple opter pour des pièces d’occasion de bonne qualité. Il vous suffira de vous fournir chez des enseignes spécialisées, comme sur le site internet de Reparcar pour profiter de rapports qualité/prix intéressants.

fonctionnement moteur véhicule

Contrôlez et changez l’huile moteur

L’huile moteur est l’élément qui lui permet de rester lubrifié, pour que les pièces bougent comme prévu avec un minimum de friction et ainsi réduire leur usure. Elle permet également d’empêcher la surchauffe du moteur, qui peut se déformer sur le long terme. Il est donc important de s’assurer qu’elle soit présente dans la bonne quantité dans le moteur. D’autant plus avant les longs trajets. Il vous faudra vous assurer que le niveau d’huile est optimum.

Il faut également vérifier que l’huile n’est pas trop ancienne ou sale, ce qui peut la rendre visqueuse et réduire grandement ses propriétés. Une vidange est donc nécessaire tous les 10 000 à 15 000 km effectués. Pour cela, évitez de prendre une huile de moindre qualité ou mal adaptée à votre moteur. Il vaudra mieux investir dans une huile d’excellente qualité pour préserver au maximum votre moteur et faire des économies sur la consommation.

A lire  Comment régler le problème du voyant vidange sur le Boxer 3 ?

Vérifiez et changez les différents filtres

Plusieurs filtres sont présents dans le moteur pour l’empêcher de s’encrasser, notamment en purifiant le carburant, l’air et l’huile. Ces deux derniers sont particulièrement importants à vérifier, car des filtres trop usagés permettront aux saletés de s’infiltrer dans le moteur et d’en altérer le fonctionnement. Un filtre à air trop saturé ne permettra pas non plus à votre moteur d’aspirer suffisamment d’air frais, ce qui entraînera une baisse de sa capacité de combustion et donc une surconsommation de carburant.

Les signes qu’il faut effectuer une révision

Le premier signe qu’il faudra prendre en compte reste les voyants du tableau de bord. Si l’un d’entre eux ne cesse de s’allumer, malgré que vous ayez pris les mesures nécessaires, il faudra opérer un diagnostic au plus vite afin de repérer la source du problème. Le second signe est la constatation de bruits suspects venant du moteur. Leur source peut être anodine comme très sérieuse. Il vaut toutefois mieux être trop prudent que pas assez pour prévenir une panne. Une révision peut également être nécessaire lorsque vous constatez une diminution de la puissance du moteur, la production de fumées épaisses ou encore une surconsommation de carburant.

D’autres éléments à vérifier

Une révision complète devra également inclure une vérification d’éléments comme les durites du moteur ou encore le liquide de refroidissement. Les défauts de ces éléments peuvent en effet causer de lourdes pannes et nécessiter de grosses réparations.

Adoptez les bonnes habitudes

Puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir, le meilleur moyen de s’assurer le bon fonctionnement de voter moteur est de le chouchouter par tous les moyens possibles. Pour cela, vous aurez notamment à suivre certaines étapes.

Maintenez la propreté du moteur

Un moteur encrassé aura tendance à trop chauffer et aura du mal à refroidir. Pourtant, des couches de suies ne manqueront pas de se déposer au fur et à mesure sur l’extérieur du moteur. Pensez donc à le nettoyer soigneusement, en prenant soin de ne pas entamer les parties couvertes de graisse protectrice ou de provoquer un court-circuit au niveau des circuits électriques. Il vaudra mieux utiliser du dégraissant adapté et une brosse pour éliminer les résidus, puis rincer délicatement. Pour ne prendre aucun risque, laisser cette opération à un professionnel reste tout de même le plus judicieux.

entretien moteur

Chauffez suffisamment le véhicule

Le moteur est un dispositif très complexe, qui dans son fonctionnement prend en compte des températures d’utilisation optimales. À la bonne température, les pièces se dilatent pour offrir une envergure maximale et l’huile offre une meilleure fluidité, soit une meilleure lubrification des mécanismes. Cela est particulièrement vrai pour les moteurs diesel. Pour pouvoir pleinement utiliser son potentiel et donc solliciter de grosses montées en régime, le moteur doit alors atteindre une température minimum de 90 degrés.

A lire  Que faire quand le voyant en forme de triangle s'allume en orange sur Citroën C3 Picasso ?

Un temps de chauffage du moteur est donc toujours à prendre en compte lors de vos utilisations quotidiennes, afin de ne pas le solliciter trop vite et précipiter son usure. Il sera à peu près de 5 à 15 minutes. S’il s’agit d’un moteur diesel, le laisser au ralenti pendant deux minutes l’aidera à mieux répandre l’huile dans tout le mécanisme.

Adaptez votre conduite

Il est à noter que si monter trop tôt dans les tours avant la bonne chauffe du moteur est néfaste, rester à bas régime tout au long de vos trajets n’est pas non plus conseillé. Une fois chauffé, votre moteur a également besoin de pleinement s’exprimer de temps en temps, afin de bien en roder chaque élément. Cela évitera leur rupture lors d’utilisations ponctuelles à haut régime.

Utilisez des produits de qualité

Dans un souci d’économies, vous pourriez être tenté d’opter pour un carburant pas cher pour rouler à moindre coût. Il s’agit bien sûr d’une fausse bonne idée, puisqu’un carburant de basse qualité aura tôt fait d’endommager votre moteur. La présence d’humidité dans les carburants mal entreposés pourra en effet engendrer des ratés ou la production de fumées noires. À terme, cela peut facilement endommager les injecteurs, qui sont des pièces très sensibles. L’utilisation d’un carburant de qualité supérieure vous évite les mauvaises surprises de ce genre.

Si vous souhaitez mettre plus de chances de votre côté pour préserver le moteur, l’utilisation de produits d’entretien est également conseillée. Des additifs permettront notamment de nettoyer les injecteurs, d’éliminer la présence d’eau dans le carburant ou encore d’améliorer la combustion dans le moteur, etc. L’utilisation de tels produits est recommandée tous les 5 000 km environ.

Gardez à jour votre carnet d’entretien

Il vous sera d’autant plus facile de savoir quand effectuer votre prochaine révision si vous prenez soin de détailler chaque réparation dans le carnet d’entretien. Fourni à l’achat de votre véhicule, celui-ci contient les recommandations des constructeurs ainsi que le kilométrage.

Découvrez également : Comment se passe un traitement céramique carrosserie ?

Charles