Alerte! Sur la rocade de Bordeaux, 4 nouveaux radars émergent pour piéger les vacanciers

Vous projetez de conduire sur la rocade de Bordeaux durant la saison estivale ? Méfiez-vous ! Ce pourrait être un parcours du combattant parsemé de radars, nouveaux et sophistiqués. Tous les détails croustillants à découvrir dans la suite. Ne ratez pas ça !

La rocade de Bordeaux : un parcours parsemé d’obstacles pour les automobilistes

C’est un incontournable pour quiconque se rend au Médoc, sur le bassin d’Arcachon, la côte basque, l’Espagne ou le Portugal. Sur ces 45 kilomètres de route, les conducteurs doivent faire preuve d’une prudence extrême. En effet, en plus de la limitation de vitesse de 90 km/h (70 km/h au niveau du pont d’Aquitaine), la rocade est parsemée de radars automatiques.

Et ce n’est pas tout ! Vous vous attendez à combien de radars ? Trois ? Cinq ? Que nenni ! Pas moins de sept radars automatiques sont installés. Deux d’entre eux sont des radars fixes, installés à des points stratégiques : le premier juste après le pont d’Aquitaine côté extérieur et le second juste après le même pont, mais du côté intérieur. A proximité de l’échangeur de Floirac, vous trouverez l’un des radars tourelles les plus efficaces du pays.

Nouveaux radars mobiles : une sécurité renforcée

Si vous pensiez en avoir fini avec les surprises, détrompez-vous ! Quatre radars mobiles viennent renforcer la sécurité sur la rocade de Bordeaux. Ils sont régulièrement déplacés sur une trentaine d’emplacements prévus à cet effet.

Pour vous préparer à ce parcours semé d’embûches, voici les quatre emplacements où vous risquez de les trouver entre le 10 juillet et le 7 août 2024 :

A lire  Somnolence au volant : Partez en vacances dans les meilleures conditions grâce à ces conseils !

Le premier se niche près de l’échangeur 5, sur la rocade extérieure, à 1500 mètres après le pont sur le Lac de Bordeaux. Le second, situé sur la rocade extérieure, se cache près du restaurant Buffalo Grill, entre la sortie 11a et 11b de l’aéroport de Mérignac. Le troisième est situé sur la rocade intérieure, au croisement de l’A62 et de l’échangeur (sortie 19). Finalement, le dernier est situé sur la rocade extérieure, entre la sortie et l’entrée de l’échangeur 22b, juste après le pont sur la Garonne.

Un record en France

La rocade de Bordeaux a la particularité d’être le seul périphérique transformé en itinéraire sécurisé, composé uniquement de voies rapides. Et ce n’est pas tout, elle bat également le record du nombre de radars mobiles sur une distance aussi courte. Un exploit dont on se serait bien passé !

 

Charles