Équipement de portage pour véhicule utilitaire : quelle barre de toit choisir

Lorsque vous souhaitez installer un équipement de portage pour votre véhicule utilitaire, il est indispensable de penser quelles barres de toit choisir. Celles-ci font partie des accessoires nécessaires à avoir pour faciliter le transport des bagages. Dans ce billet, on vous expose les deux différentes barres de toit qui existent, leurs différences et les avantages liés à chacune d’elles.

Les barres de toit longitudinales

Équipement de portage pour véhicule utilitaire

Les barres longitudinales sont très répandues en raison de leurs aspects à la fois esthétique et fonctionnel. En effet, ces dispositifs vont de l’avant à l’arrière de votre véhicule. C’est justement pour cette raison qu’ils sont encore appelés « barres de toit latérales ou rails de toit ». En dehors de toute l’esthétique qu’elle confère à votre engin, cette catégorie de barres de toit peut être utilisée sous une autre forme que celle classique. Par exemple, vous avez la possibilité de l’utiliser en tant que plateforme pour monter des barres de toit transversales. À noter qu’elles existent sous deux différents styles à savoir : les barres longitudinales ouvertes et les barres longitudinales intégrées. Pour vous en procurer avec d’autres accessoires pour votre véhicule utilitaire, rendez-vous sur la page https://www.moveequipment.com afin de bénéficier des services d’experts.

Par ailleurs, il est important de notifier que les barres longitudinales intégrées, lorsqu’elles sont d’origine MNI, doivent être installées de façon adéquate. Ici, le montage ne doit laisser aucun espace entre les barres et le toit, ce qui n’est pas le cas pour les barres de toit longitudinales ouvertes. Pour ces dernières, vous devrez laisser un petit espace variant de 5 à 10 centimètres entre le toit et les barres.

A lire  Coffre de toit pour voiture : notre meilleure sélection 2024

Les barres transversales

La différence entre les barres transversales et les barres longitudinales se trouve principalement au niveau de la position du montage. En effet, les premières sont généralement fixées de manière perpendiculaire à la position des barres longitudinales. De manière pratique, elles servent à installer un équipement de portage. Il s’agit par exemple du porte-vélos sur le toit, du porte-kayak, du coffre de toit, du porte-surfboard, etc. En outre, les barres transversales sont plébiscitées notamment pour leur polyvalence. Elles sont disponibles en un large éventail de modèles qui disposent des caractéristiques similaires.

Cependant, il faut notifier que la deuxième différence entre les barres transversales et celles longitudinales réside dans le système de fixation de chaque jeu de barre. Celui-ci est conçu selon la configuration du toit. À noter qu’il peut s’agir d’un toit normal, toit avec gouttières, toit avec points d’ancrage, etc.

 Par ailleurs, sur le marché, vous aurez à effectuer la sélection entre deux types. Il s’agit notamment des barres en acier et celles en aluminium. Chacune de ces matières dispose des caractéristiques qu’il faudra connaître avant de vous lancer dans l’acquisition. Par exemple, les équipements en acier sont robustes, durables, moins chers et protègent contre l’humidité. Toutefois, ils entraînent la surconsommation et agissent sur les économies. Par contre, les équipements en aluminium, plus adaptés aux modèles MNI, sont très légers et permettent de réduire les nuisances sonores générées par le déplacement de l’engin. La surconsommation est également limitée.

En gros, qu’il s’agisse des barres de toit longitudinales ou les barres transversales, le choix oscille entre des équipements en aluminium et ceux en acier. Il vous revient d’évaluer vos besoins et tous les risques afférents à chacun d’eux pour effectuer votre choix.

A lire aussi : Quel porte vélo attelage choisir en 2024 ?

Charles