Fin de la domination de Nissan par Renault : Un accord trouvé, mais à quelles conditions ?

Après des années de suprématie française, Nissan retrouve enfin son équilibre face à Renault grâce à des accords révolutionnaires ! Les secrets et les rebondissements de l’Alliance Renault-Nissan font surface !

Nissan reprend le contrôle après des années de règne français

Depuis la fin du siècle dernier, l’Alliance Renault-Nissan a connu des hauts et des bas spectaculaires. Carlos Ghosn, jadis perçu comme le sauveur de Nissan, avait réussi à redresser l’entreprise japonaise grâce au soutien de Renault. Cependant, les choses ont changé dans les années 2010 lorsque les dirigeants de Nissan ont voulu récupérer leur pouvoir et ne plus subir l’influence des Français.

La situation a atteint son paroxysme lorsque Carlos Ghosn a été arrêté fin 2018, alors qu’il était à la tête de toute l’Alliance, laissant Renault et Nissan dans une position difficile avec des pertes importantes à gérer.

Un nouveau départ pour l’Alliance Renault-Nissan

Après de longues négociations, Renault et Nissan ont enfin signé un accord définitif qui redéfinit les règles de l’Alliance. Dans cette nouvelle ère, Nissan ne sera plus dominé par Renault, car chacune des deux marques détiendra 15 % de l’autre. Renault cède ainsi 28,4 % de ses parts dans Nissan pour parvenir à cet équilibre.

En contrepartie, Nissan prendra une part significative de la nouvelle entité Ampère, en investissant jusqu’à 600 millions d’euros dans la conception des futures voitures électriques du groupe Renault. En rejoignant le conseil d’administration d’Ampère, Nissan pourra influencer les décisions stratégiques et s’assurer que certains projets lui seront favorables.

A lire  Les options de motorisation disponibles pour la Renault Arkana

Un accord historique trouvé pour que Nissan ne soit plus jamais dominé par Renault

Vers de nouvelles synergies mondiales

Cette réorganisation permettra à Renault, Nissan et Mitsubishi de déployer de nouvelles synergies à l’échelle mondiale. Des projets majeurs sont déjà en préparation en Amérique latine, en Inde et en Europe, visant à offrir des avantages mutuels conséquents aux membres de l’Alliance.

En particulier, l’accent sera mis sur le développement des voitures électriques, avec une collaboration approfondie entre les trois entreprises. Chacune investira dans des projets spécifiques qui bénéficieront à l’ensemble du groupe. Cependant, le mystère plane toujours sur l’implication de Horse et les activités avec Geely pour les moteurs thermiques.

Mais attention ! Avant de crier victoire, des conditions suspensives, notamment réglementaires, devront être surmontées avant que la nouvelle Alliance ne puisse entamer ses opérations. Toutefois, il est prévu que ces obstacles soient levés d’ici le quatrième trimestre 2024 !

Restez à l’affût pour ne rien manquer de cette incroyable saga de l’Alliance Renault-Nissan ! Les bouleversements et les alliances se dessinent, et le monde de l’automobile ne sera plus jamais le même !

Ne ratez pas nos prochaines mises à jour pour tout savoir sur l’évolution de cette histoire captivante qui secoue l’industrie automobile internationale !

Charles