Les voitures électriques détrônent le diesel en Europe : un tournant historique !

Une révolution automobile est en marche ! En Europe, une vague sans précédent balaye le marché des voitures, et le diesel en fait les frais. Un changement de cap radical s’opère, propulsant les voitures électriques au sommet des ventes, reléguant les modèles diesel au second plan. Une tendance qui ne cesse de s’amplifier et qui suscite l’engouement de plus en plus de consommateurs.

L’électrique en tête, le diesel dans l’ombre

La France n’échappe pas à cette révolution automobile. Au pays de l’Hexagone, les voitures électriques s’imposent progressivement comme le choix préféré des automobilistes, même si les voitures essence conservent encore leur position dominante. Cependant, cette dynamique ne se limite pas seulement à la France, elle se propage à travers toute l’Europe. Même si certains pays accusent un certain retard dans l’électrification de leur parc automobile, la baisse du diesel et la montée en puissance de l’électrique sont des tendances indéniables et universelles.

Le mois de juin 2024 : un tournant historique

Au mois de juin 2024, un événement majeur a bouleversé le marché automobile européen : pour la première fois, les voitures électriques ont surpassé en nombre les véhicules fonctionnant au diesel, et l’installation de chargeurs pour voitures électriques n’a jamais été aussi dynamique. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 15,1% des ventes de voitures étaient des modèles électriques, contre seulement 13,4% pour le diesel. Les voitures essence « classiques » restent quant à elles majoritaires, avec des proportions similaires à celles observées en France (36,3% contre 38% au cours des six premiers mois de l’année 2024). Les hybrides simples se classent en deuxième position, comme en France (24,3%), tandis que les hybrides rechargeables connaissent un léger recul (7,9% contre 8,2% un an plus tôt). Bien que les marchés automobiles européens présentent des dynamiques différentes, les proportions demeurent assez similaires à celles observées en France.

A lire  Revivez la nostalgie de la GTI avec la nouvelle Bombe Électrique de Volkswagen !

Une répétition historique

Il convient de préciser que ce n’est pas la première fois que les voitures électriques surpassent le diesel en Europe. D’après les données du Financial Times, cette tendance s’était déjà produite en décembre 2021. Cependant, à l’époque, ces chiffres étaient principalement attribués à la pénurie de semi-conducteurs, qui avait durement touché l’industrie automobile traditionnelle. Les constructeurs, face à cette situation, avaient accordé la priorité aux véhicules électriques dans leurs livraisons aux clients, expliquant ainsi cette inversion des tendances.

Charles