L’arnaque silencieuse du marché de l’occasion : trucage du compteur kilométrique

Vous êtes sur le point de découvrir l’astuce la plus redoutable du marché de l’occasion. Cette escroquerie, qui passe souvent inaperçue, concerne les compteurs kilométriques trafiqués de voitures d’occasion. Tenez-vous bien, car ce que vous allez apprendre pourrait bien changer votre vision du marché automobile de seconde main.

L’escroquerie du compteur kilométrique

Cette pratique malhonnête est en réalité une arnaque qui affecte de façon significative le marché des véhicules d’occasion. D’après une enquête, un pourcentage alarmant de 70% des acheteurs ne se rendent pas compte du danger que représente cette tricherie lorsqu’ils se procurent un véhicule de seconde main.

La raison derrière cette supercherie est très simple : un véhicule qui affiche moins de kilomètres a une valeur plus élevée sur le marché de l’occasion. Il est donc évident que le trucage du compteur est une activité lucrative pour les fraudeurs.

Le coût du trucage

Chaque année, on estime qu’au moins 600 000 voitures d’occasion sont vendues avec un compteur falsifié. Cela représente environ 10% des voitures d’occasion vendues sur le marché.

Mais ce n’est pas tout : cette arnaque touche en réalité 20% de l’ensemble du parc automobile français. Le préjudice financier pour les acheteurs est colossal, s’élevant entre 500 millions et 1 milliard d’euros chaque année.

Comment détecter un compteur trafiqué

Un outil lancé en 2019 permet d’en savoir plus sur l’historique d’un véhicule d’occasion. Cela comprend les précédents propriétaires, les situations administratives, les réparations importantes et l’historique du kilométrage. C’est une aide précieuse pour repérer les compteurs falsifiés.

A lire  Attention ! Vous risquez une amende si vous vous garez devant une borne de recharge !

N’oubliez pas, l’information est votre meilleure arme contre ces fraudeurs. Prenez le temps de vous informer avant d’acheter une voiture d’occasion. Cela pourrait vous faire économiser beaucoup d’argent à long terme.

 

Charles