Les modes de polissage d’une optique de phare

Le polissage des optiques de phares est l’une des étapes obligatoires à ne pas négliger pour maintenir un usage idéal de votre véhicule. Cette démarche ne peut que vous apporter de bénéfices, notamment sur le plan esthétique, économique et sécuritaire. Les phares dont le verre est opaque entraînent non seulement une certaine gêne lors de la conduite en pleine nuit, mais réduisent également la sécurité routière donc même si vous avez des bonnes ampoules H4 ou H7 l’éclairage sera moindre. De plus, si vous souhaitez effectuer un contrôle technique à votre véhicule dans un garage, ce dernier pourrait ne pas être validé si vos phares ne sont pas en parfait état.

Dans cet article, nous vous présentons les différents facteurs menant à la détérioration de vos phares et vous éclairons sur le processus de polissage des phares ainsi que les matériaux nécessaires pour cette opération.

Les différents facteurs qui peuvent nuire à vos phares

De nombreux facteurs influencent la qualité de l’optique de vos phares. En voici quelques exemples :

  •  Exposition à des objets agressifs. En conduisant, la partie frontale de la voiture prend des coups de courant qui provoquent des salissures de différentes sortes. Si les phares en plastique touchent le verre, des microfissures se développent au niveau des surfaces vitrées ;
  • Les cailloux qui heurtent le plastique risquent de créer des éclats et des fissures importantes où la saleté s’y installer ;
  • Un nettoyage à sec des optiques de phares peut entraîner la formation de buée sur des vitres des phares, ce qui risque de les endommager davantage.

Différentes façons de polir les phares de vos véhicules

polissage d'une optique de phare Il existe généralement 2 manières pour procéder au polissage de vos phares. La première s’effectue manuellement avec vos propres moyens. La seconde implique l’utilisation d’outils électriques, à faire de préférence dans un garage.

Le polissage manuel

Le polissage manuel est le mode le plus économique. Il nécessite dans un premier temps un bloc de bois. L’objectif de cette opération est d’obtenir une surface parfaitement lisse et sans aucune rayure. Il faut donc éviter de polir sur une seule partie de la surface du verre. Vous courriez le risque de provoquer une grande dépression.

Pour cette opération, il faut impérativement être muni du papier de verre. Il faut tenir compte du degré de dégradation de la surface. Si les rayures sont prononcées, il vous faudra un papier de verre à gros-grains pour éliminer la partie endommagée de la surface principale. Vous devez également vous équiper de mouchoirs en papier, d’éponges, de papier absorbant, d’un tube de dentifrice pour remplacer la cire des phares, etc.

Le polissage à la machine

Le fonctionnement du mode de polissage avec une meuleuse ne diffère pas tellement de celui exécuté à la main, à la seule différence des petites particularités liées à l’utilisation d’une machine électrique. Il faut éviter de s’éterniser sur un seul endroit lors de fonctionnement du cercle et exercer une forte pression sur la surface. Les rotations de la machine à polir doivent être fixées en position centrale. Durant le processus de polissage, il est recommandé de vérifier régulièrement si la température de la surface plastique n’est pas trop élevée. Si vous négligez les règles susmentionnées, le phare peut être endommagé à cause de la chaleur.