Combien coûte le BSR, permis AM ? Prix, âge, scooter, 50cc, obligatoire ?

Le BSR, également connu sous le nom de permis AM, dépend de divers facteurs tels que l’auto-école ou la moto-école choisie, le nombre d’heures de formation pratique et théorique nécessaires, le coût des cours de code et de conduite, etc. En général, il est possible de suivre une formation accélérée pour obtenir le BSR rapidement, mais cela peut coûter plus cher qu’une formation plus longue. Il est également possible de repasser l’examen pratique ou du code de la route si nécessaire. En fin de compte, le prix du BSR varie considérablement et il est préférable de se renseigner auprès d’auto-écoles ou de moniteurs de conduite pour obtenir un devis précis. Il est important de souligner que le BSR est obligatoire pour les personnes souhaitant conduire un scooter ou un cyclomoteur inférieur à 50 cm3, et que cette catégorie de permis peut être obtenue à partir de 14 ans.

En quoi consiste le BSR ou permis AM ?

Combien coûte le BSR Le BSR est un document qui accrédite son détenteur à conduire non seulement un cyclomoteur, mais aussi un quadricycle à moteur d’une puissance maximale de quatre kW. Il a été créé en 1996 dans le cadre de la politique de prévention pour l’utilisation des deux roues et du continuum éducatif à la route. À partir de janvier 2013, le BSR est devenu la catégorie AM du permis de conduire. L’obtention du permis AM se déroule en deux phases. La phase théorique généralement dispensée au collège et validée par l’obtention de l’ASSR (Attestation scolaire de Sécurité Routière), indispensable pour l’inscription au BSR.

La phase pratique du permis AM est assurée par un établissement de conduite agréé par la préfecture de votre commune, généralement une autoécole. Elle s’étend sur une durée de 8 h de formation et comprend une sensibilisation aux risques et quelques heures de conduite sur une voie ouverte à la circulation publique. Le permis AM se présente sous la forme du nouveau permis de conduire électronique au format carte bancaire et est muni d’une puce électronique. Cependant, sa particularité est qu’il n’est pas délivré par l’autoécole, mais plutôt en préfecture. Le suivi complet du cycle de formation suffit pour obtenir le permis AM.

Comment se déroule l’examen du permis AM ?

L’examen du permis AM se compose de deux parties : une partie théorique et une partie pratique.

A lire  Avis assurance auto LCL : Que vaut cette assurance ?

La partie théorique se compose d’un questionnaire à choix multiple de 20 questions portant sur les règles de circulation et les équipements de sécurité. Pour réussir cette partie, vous devez obtenir au moins 10 bonnes réponses.

La partie pratique se déroule sur un circuit fermé et dure environ 30 minutes. Vous devez effectuer plusieurs manœuvres, telles que des slaloms, des freinages et des évitements d’obstacles.

Si vous réussissez les deux parties de l’examen, vous obtenez votre permis AM.

Combien coûte le BSR/Permis AM ? Prix BSR ? en 2024

Comme pour toute formation permettant d’obtenir un document administratif validant une catégorie de permis de conduire, l’apprentissage de la conduite des véhicules de la catégorie AM a un coût. Ce coût inclut les frais d’inscription, le livret d’apprentissage et le nombre d’heures théoriques et pratiques de conduite effectuées. Cependant, la loi française ne prévoit pas de tarif fixe pour le BSR. Il revient donc aux établissements de conduite de fixer le prix en fonction des prestations et des services proposés. En général, le prix du BSR varie entre 200 et 350 euros en 2024, bien que cela puisse varier en fonction de l’auto-école choisie. Par exemple, pour notre fille de 14 ans dans l’Oise, le coût en janvier 2024 était de 298 euros.

À quel âge peut-on obtenir un permis AM et est-il obligatoire ?

L’âge minimal pour pouvoir s’inscrire au Brevet de Sécurité Routière est de 14 ans et il n’existe aucune autre limite d’âge. Selon votre date de naissance, vous devrez passer le BSR correspondant à la catégorie AM du permis de conduire. Cette condition s’applique à toutes les personnes nées en 1988 ou après. Si vous êtes né avant 1988, que vous soyez titulaire ou non d’un permis de conduire, vous pouvez conduire un scooter ou cyclomoteur sans aucune formation.

Pour les mineurs âgés de plus de 14 ans qui désirent conduire un scooter ou un cyclomoteur inférieur à 50 cm3, ce brevet est obligatoire. De même, il est obligatoire pour la conduite d’une voiturette dont la vitesse se limite à 45 km/h. Depuis janvier 2013, tous les jeunes atteignant 14 ans doivent détenir le permis AM et c’est d’ailleurs pourquoi les cours théoriques sont dispensés au collège à partir de la classe de 5e.

Est-il obligatoire de passer le permis AM pour conduire un scooter électrique ?

Oui, il est obligatoire de passer le permis AM pour conduire un scooter électrique, si celui-ci a une puissance de plus de 4000W ou une vitesse de plus de 45 km/h. Si le scooter électrique a une puissance inférieure à 4000W et une vitesse maximale de 45 km/h, il est considéré comme un cyclomoteur et vous devez avoir le permis AM ou le permis B.

A lire  En quoi consiste la visite médicale pour un permis B ?

Comment fonctionne un scooter électrique ?

Avant d’Acheter scooter électrique, il faut savoir comment celui-ci fonctionne. Il existe deux types de scooter : le scooter thermique et le scooter électrique. Ici, nous allons nous intéresser au scooter électrique. Un scooter électrique fonctionne avec un moteur électrique alimenté par des batteries. En plus de celles-ci, il possède un contrôleur électrique qui est un boîtier placé à l’arrière du deux roues. Ce dernier assure le fonctionnement et la gestion du scooter.

Les batteries d’un scooter électrique ont une autonomie importante. Un scooter électrique parcourt en moyenne 50 km par jour avec des batteries chargées à 100%. L’autonomie des batteries d’un scooter électrique varie en fonction de la capacité des batteries, la vitesse du véhicule, la consommation du moteur notamment quand il y a trop d’à-coups, le poids du scooter, le poids du conducteur et de ce qu’il transporte et la route empruntée (est-elle accidentée, en pente, etc. ?).

Des méthodes existent pour augmenter l’autonomie des batteries, ainsi, il faut adapter sa conduite en ayant une vitesse raisonnable, une conduite souple et sans trop d’accélérations, choisir, si possible, de rouler sur une route plate et non accidentée. Pour charger votre batterie de scooter, il faut compter heures de charge soit une nuit. Pour cela, il suffit de la recharger sur une prise électrique de 220 V et à l’aide d’un chargeur adapté.

Les avantages d’un scooter électrique

Acheter un scooter électrique est plus économique que d’acquérir un scooter thermique, particulièrement grâce à l’autonomie de ses batteries. Le chargement des batteries peut se faire à domicile. Ses frais d’entretien sont aussi réduits, car il contient beaucoup moins de pièces d’usure.

En plus d’émettre zéro gaz d’effet de serre, le scooter électrique ne pollue pas l’air et n’est pas bruyant. Sur un scooter électrique, seul un sifflement du moteur et les bruits de roulement se font entendre. Pour ces raisons, il est possible de rouler avec le scooter dans les zones à faibles émissions qui sont devenues la norme dans les grandes villes.

Charles