Quelle est l’histoire de la Lada Niva ?

Développé par le constructeur automobile russe Avtovaz, le Niva est un véhicule tout-terrain à transmission 4×4, vendu par la marque Lada. Ce véhicule a marqué l’histoire de l’automobile en introduisant un concept qui était jusqu’alors inégalé. La marque devait proposer un véhicule avec une vraie carrosserie et un intérieur au style inspiré de celui des berlines, tout en étant capable de surmonter n’importe quel obstacle. À partir du milieu des années 2000, le véhicule a été vendu dans plusieurs pays sous la dénomination simplifiée de « Lada 4×4 ». Puis 40 ans après sa création, il continue toujours d’inspirer la création des nouvelles générations de SUV. Découvrons plus en détail l’histoire de la Lada Niva.

Débuts et origines de la Lada Niva

Lorsque la Lada 2101 fut lancée dans les années 1970, la Russie venait à peine de découvrir la motorisation de masse. Les routes goudronnées étaient souvent dans un état pitoyable et la plupart des chemins utilisés étaient des pistes de terre. La situation étant d’autant plus difficile pour les Russes en milieu rural, deux jeunes ingénieurs (Piotr Prussov et Valeri Semushkine) eurent alors une idée brillante. Afin de créer des véhicules robustes et tout-terrain capables d’emmener les gens partout, ils se sont inspirés de la Jeep Willys pour développer les premiers prototypes.

Historique Lada Niva

Les résultats de ces premiers prototypes de lada niva étaient simplement excellents. Les deux ingénieurs avaient imaginé un véhicule ayant des capacités tout-terrain sans sacrifier le confort que proposent les berlines. Bien que cette solution semble assez évidente de nos jours, elle était révolutionnaire à cette époque. Afin de réaliser ce projet, les jeunes ingénieurs ont proposé une carrosserie assez robuste et un design intérieur similaire à celui des berlines sur une voiture autoportante. Grâce à cette conception, ils ont pu créer une voiture capable de rouler dans de la neige et de traverser des eaux de 60 cm de profondeur.

A lire  Combien coûte la fourrière Paris ?

La Lada NIVA face à un succès phénoménal dans le monde

La voiture tout-terrain qui a conquis le monde automobile n’est pas seulement convoitée par les Russes. De ce fait, elle est même devenue une arme de conquête mondiale pour la marque Lada. Elle était vendue au même prix qu’une citadine en France. Puis, quelque temps après son installation, la marque a créé un nouveau segment (appelé franchiseur low cost) pour fournir des Lada Niva encore plus abordables. Dans les années 1980, la compagnie japonaise Suzuki, très intéressée par cette nouvelle technologie, envoie une délégation à l’usine de Togliatti. C’est à la suite de cette visite que le Suzuki Vitara a pu être introduit sur le marché automobile en 1988. Tout comme la Lada Niva, ce véhicule offre de bonnes capacités de franchissement avec le même confort qu’une berline.

Le Suzuki Vitara fut alors le premier d’une longue lignée de véhicules de tourisme que vous connaissez aujourd’hui sous le nom de SUV. Peu de choses ont changé sur le Niva depuis le milieu des années 1970, date à laquelle il a été construit pour la première fois. Seul un nouveau capot par-ci, un nouvel intérieur par-là, et un moteur à injection électronique multipoint qui sépare l’actuelle version 21214 de son prédécesseur. La ressemblance est si frappante que même les nouveaux modèles évoquent les années 1970. Et cet âge avancé n’est pas pour déplaire, c’est même un atout. La Lada Niva a eu près de 30 ans pour corriger ses nombreuses erreurs de jeunesse.

Découvrez également : Nos conseils pour bien choisir son moteur d’occasion

A lire  Audi choque en intégrant YouTube dans ses voitures : Une première dans le groupe Volkswagen !
Charles