Comment appliquer du mastic sur la carrosserie de sa voiture ?

Le masticage est une opération importante lorsqu’il s’agit de réparer sa voiture. Il sert en fait à éliminer les petites imperfections telles que les bosses, les trous, les rayures et les impacts minimes, dans le but de vous offrir une surface à l’aspect parfaitement lisse.

Quel mastic pour quelle carrosserie de voiture ?

mastic sur la carrosserie de sa voiture Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a différents types de mastic pour réparer la carrosserie d’une voiture. Et pour que le résultat du masticage soit parfait, il est important de bien choisir le matériau le plus adapté au support.

Ainsi, il y a d’abord le mastic universel. Conforme à tous les types de carrosseries, il a une forte capacité adhésive et protectrice contre l’humidité. Le mastic de finition, lui, s’utilise sur l’ensemble de la carrosserie d’une voiture. Comme son nom l’indique, il présente l’avantage de garantir une finition excellente et de protéger la surface tout en soignant l’aspect esthétique.

Ensuite viennent le mastic métal et le mastic aluminium dont la teneur très élevée en aluminium leur offre des caractéristiques anticorrosion. La propriété la plus appréciée dans le mastic pour plastique est son adhérence excellente aux supports en plastique. Cela car il rend la tâche du ponçage très facile.

On compte également dans cette liste le mastic pour fibre de verre qui est évidemment parfaitement adapté aux surfaces stratifiées de fibres de verre. Enfin, notez le nom du mastic mono-composant. On l’utilise généralement pour les finitions et les retouches, car il adhère à la surface d’une manière parfaite. Cela s’explique par sa matière de constitution qui est souple et fine.

Quelles sont les étapes à suivre pour mastiquer une carrosserie ?

Le secret pour réussir le masticage de votre voiture comme un professionnel est d’adopter les bonnes techniques et les bons gestes. Pour vous y aider, voici la façon de faire en quatre étapes.

L’évaluation de ce qu’il y a à faire

Afin de déterminer le type de mastic à utiliser, il faut évaluer les dégâts que présente l’ensemble de la carrosserie de votre voiture. Combien y a-t-il de rayures, de trous sur la tôle, de fissures sur les composantes en plastique sur la carrosserie (telles qu’un pare-chocs fissuré) ?

La préparation du terrain

Il s’agit de procéder au masquage. Cette étape sert à délimiter les endroits où la carrosserie a besoin d’être traitée pour protéger les autres de potentiels jets. Utilisez donc du scotch imperméable et du film. Une fois chose faite, procédez au :

  • Dégraissage de la zone à travailler avec une éponge abrasive et du dégraissant ;
  • Ponçage pour éliminer les couches précédentes de peinture et de mastic ;
  • Deuxième dégraissage des zones à travailler ;
  • À l’application de l’apprêt pour une adhésion optimale.

L’application du mastic

En respectant les indications, mélangez votre mastic avec son durcisseur. Il faudra ensuite l’enduire avec une épaisseur correcte à l’aide d’une spatule. Laissez-le séchez pendant quelques heures, puis poncez une deuxième fois afin de rendre à la carrosserie sa forme initiale.

La finition

Pour finir ce travail en beauté, tâchez d’appliquer quelques couches d’apprêt de peinture. Cela finira de rendre sa forme originelle à la carrosserie de votre voiture.