Comment savoir si le turbo d’une voiture est mort ?

On ne pourrait pas parcourir des kilomètres à pied ou encore à vélo pour pratiquer ses activités quotidiennes, du moins pour la majorité des gens. Pourtant, nous souhaitons tous trouver des alternatives moins polluantes pour l’environnement. A cet effet, il y a le turbo ; un équipement pour les voitures à moteur diesel ou celles qui répondent aux normes antipollution. C’est un équipement de plus en plus performant et essentiel pour le bon fonctionnement d’une voiture. Comment fonctionne-t-il ? Comment identifier les signes de défaillance et quelles en sont les raisons ?

Qu’est-ce qu’un turbo ?

Le turbo ou encore turbocompresseur est une turbine entraînée par les gaz d’échappement qui les renvoie en tant compressés dans l’admission. C’est ce qui permet de donner plus de puissance au moteur.

Les raisons de la défaillance du turbo

turbo d'une voiture est mort Un turbocompresseur endommagé est directement lié à la défectuosité de la turbine et cela peut survenir pour plusieurs raisons. Les principales sont l’écaillage, la rupture ou le pliage des ailettes. Ceci entraîne la cassure d’éléments durs dans le moteur comme du sable, des boulons ou encore des écrous. Si l’huile n’est pas remplacée depuis longtemps (même pour une courte durée), il se produit une surchauffe des surfaces d’appui et une décoloration thermique et donc une usure. Le filtre de celle-ci est endommagé ou bouché, ce qui fait que des éléments indésirables passent et créent, de ce fait, des rayures au niveau des ailettes. Les accélérations trop brusques et et freinage abrupt peuvent aussi conduire à cette défaillance.

Les signes d’un turbo endommagé

Maintenant que vous savez comment éviter cette défectuosité, comment savoir si un tel phénomène survient quand même ? Il existe plusieurs symptômes pour identifier la défaillance de votre turbocompresseur :
En voici quelques-uns :

  • Manque de puissance : ce déficit de puissance s’accompagne d’une fumée noire émanant du tuyau ;
  • Odeur d’huile brûlée avec fumée blanche sortant du pot d’échappement ;
  • Fuite d’huile : cela signifie que le système rotatif dans le turbocompresseur est endommagé ;
  • Sifflement lors de l’accélération comme un frottement métallique.

Si vous constatez ces symptômes-là, il faudra vous rendre au plus vite chez un garagiste pour entamer les réparations qui s’imposent.

Faut-il changer le turbo endommagé ?

Il faut savoir qu’un turbo dispose d’une durée de vie limitée. Il peut tenir jusqu’à 200 000 km ou légèrement plus, si le turbo est de bonne qualité et bien entretenu. En d’autres termes, s’il ne subit pas beaucoup de pression et qu’il dispose d’huile qualitative, en plus d’un temps de chauffe suffisant.
Si le turbo est endommagé, il faudra le remplacer dans les plus brefs délais pour garantir votre sécurité et celle d’autrui.
Si vous êtes amateur de bricolage automobile ou mécanicien dans l’âme, vous avez de la chance ! Cela ne vous coûtera que 400 euros pour l’achat de la pièce. Dans le cas contraire, vous débourserez, en plus du coût de la nouvelle pièce, environ 1000 euros pour la main-d’œuvre.